Geforce 40 Super Series Family Kv 3840x2160

Verdict

Nous voici parvenus au terme de ce dossier, et pour répondre à la question en titre de ce dernier, oui la RTX 4070 SUPER devance sans discussion possible sa rivale, mais elle ne la tue pas pour autant, du fait d'une tarification sensiblement plus élevée. S'agissant d'un refresh d'une carte existante, elle n'a pas vocation à transfigurer le marché, mais ajuster la position des verts là où ses précédentes propositions pouvaient souffrir de la comparaison avec la concurrence. La RTX 4070 SUPER améliore ainsi significativement le rapport performance / prix qui prévalait jusqu'à présent côté vert avec la RTX 4070 (qui en profite pour baisser officiellement d'une cinquantaine d'€uros), et constituera à n'en pas douter un excellent choix dans ce créneau tarifaire. Détaillons donc tout cela.

Pour conclure ce dossier, un fait parait évident après tous ces tests : NVIDIA n'a pas lésiné sur les moyens pour s'assurer de devancer la RX 7800 XT lorsqu'il a conçu la RTX 4070 SUPER. En effet, cette dernière est une RTX 4070 Ti très légèrement bridée au niveau de ses unités de calculs (93 %), avec une limite de puissance revue sensiblement à la baisse (285 → 220 W, même si notre exemplaire est pour le moins laxiste à ce niveau, volontairement ou non) et avec un des 2 encodeurs vidéo désactivé. Le bus mémoire est identique, le cache L2 aussi, tout comme la quantité et fréquence de la GDDR6X. Sans surprise avec de telles caractéristiques, la nouvelle-née est bien souvent sur les talons de la RTX 4070 Ti, pour un MSRP 200 $ moins élevé. En conséquence, elle signe l'arrêt de mort de cette dernière, que les verts retirent officiellement du catalogue et qui disparaitra donc des échoppes une fois les stocks restant écoulés. 

Pour ceux qui se souviennent du refresh SUPER de la génération Turing (RTX 20), la situation est ici très similaire aux conséquences du lancement de la RTX 2060 SUPER, tuant la RTX 2070 et chassant la RTX 2060 plus bas dans la gamme. Nous verrons dans quelques semaines l'impact des 2 autres références prévues pour cette génération (RTX 4070 Ti SUPER et RTX 4080 SUPER). Mais revenons à celle qui nous intéresse aujourd'hui et son placement tarifaire au sein du marché actuel. Annoncée officiellement à 659 €, elle est donc une centaine d'euros plus chère que sa rivale désignée, la RX 7800 XT, même si les tarifs des versions customs de cette dernière sont généralement plus élevés, il en sera de même pour la nouvelle venue. Ce différentiel est tout sauf négligeable, puisque l'on parle tout de même de 20 % supplémentaires... Si on se base sur le différentiel de performances en rastérisation (+7 %), le compte n'y est clairement pas.

Pour autant, ce serait aussi oublier qu'en Ray Tracing par contre, l'avantage de la nouvelle venue est de 34 % en moyenne, et encore bien davantage si on parle de Path Tracing (Ray Tracing intégral). Difficile aussi de faire l'impasse sur l'écosystème NVIDIA bien plus développé, comme par exemple le nombre de jeux supportant le Frame Generation au travers du DLSS 3 en comparaison du FSR 3. Alors oui, AMD va lancer officiellement l'AFMF le 24/01 au sein de ses pilotes, ouvrant virtuellement cette technologie à tous les jeux, mais les contraintes d'usage de ce dernier le rendent bien moins qualitatif que les technologies susnommées. Pour une utilisation moins ludique, l'avantage des verts est également indéniable, et il n'y a vraiment pas match entre les deux marques pour ceux visant cet usage spécifique ou un mix de ce dernier et du jeu, avec en prime une efficacité énergétique supérieure.

Comme bien souvent, le choix d'une des deux options sera donc totalement lié aux priorités de l'acquéreur potentiel. Si le prix, la quantité de mémoire embarquée, sont des critères essentiels à vos yeux et que vous n'avez que faire du Ray Tracing ou autres technologies d'upscaling / Frame Generation, alors la RX 7800 XT s'impose logiquement. Si par contre votre budget vous permet une certaine flexibilité et que vous êtes sensibles aux éléments précédents, alors l'offre des verts devient un choix légitime. La RTX 4070 SUPER remplace donc très avantageusement la RTX 4070 au même tarif, en proposant des prestations en hausse sensible (+16/18%), et ce sans sacrifier l'efficacité énergétique. L'ajustement tarifaire officiel (-50 €) de la plus petite, nous parait insuffisant pour la préférer à la nouvelle venue, reste à voir ce qu'il en sera de la tarification réellement pratiquée en boutique, puisqu'il est déjà possible de trouver des RTX 4070 à ce tarif, malgré le précédent MSRP.

Plutôt qu'un Award (qui certes fait plaisir aux marques pour leur communication, mais a du mal à retranscrire les nuances développées dans cette page verdict), nous avons tenté de vous proposer une représentation synthétique des prestations à attendre de la carte, en comparaison de sa rivale principale. C'est un exercice périlleux, parce qu'une notation reste assujettie à une échelle de valeur susceptible de changer dans le temps et selon ses priorités personnelles. Considérez donc le graphique suivant comme un essai, et n'hésitez pas à nous faire part en commentaire de votre avis sur le sujet et l'intérêt ou non de le conserver à l'avenir, voire de le faire évoluer sur le fond, pas sur le 4 que vous auriez mis à la place d'un 3 ! À ce sujet, voici quelques précisions d'ordre général sur les valeurs et la manière de les attribuer :

♦ Elles sont déterminées à la sortie de la carte uniquement (et peuvent donc devenir obsolètes dans le futur si réajustement tarifaire ou autres).

♦ Le prix (tout comme les autres métriques), est un classement relatif des cartes et pas une appréciation dans l'absolu de la valeur de la carte.

♦ Les valeurs dans chaque catégories représentent une appréciation de la pertinence de la carte dans le segment tarifaire qu'elle occupe (typiquement hérité de nos guides d'achat). Il est donc tout à fait possible de voir une carte bas de gamme obtenir la note maximum en performance, et ce même si elle est loin du niveau d'une RTX 4090 par exemple.

Bilan RTX 4070 SUPER

6Le plus élevé est le meilleur Titre Evaluation 6 critères \nTitre Court Evaluation 6 critères \nSous-titre Notes = classement relatif dans le créneau de marché \nValeur maxi 5 5 \nCourbe GeForce RTX 4070 SUPER Radeon RX 7800 XT \nCouleur #76B900 #ED1C24 \nPerformances en rastérisation 5 4 \nPerformances en Ray Tracing 5 3 \nConsommation électrique 4 3 \nQuantité de VRAM 4 5 \nEnvironnement logiciel 4 3 \nPlacement tarifaire 3 4

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel ayant permis la réalisation de ce dossier.

Eric


  • Excellent test

    La carte améliore le perf/prix chez nvidia c'est toujours une bonne chose mais je trouve que 12 go ça ne lui va pas bien

    • C'est sûr que 16 Go eussent été mieux, mais on est pas limité par les 12 Go pour l'heure, en particulier en QHD. Le bus mémoire 192-bit permet aussi de réduire significativement la taille du die (les interfaces sont moins denses en transistors et scalent moins bien en affinant la gravure comme l'a prouvé AMD), sur du 4/5 nm ce n'est pas négligeable en terme de coût pour une puce monolithique. Après Nvidia pourrait aussi sacrifier un peu de sa marge, mais vu qu'il en fait beaucoup plus sur les puces dédiées à l'IA et que TSMC n'arrive pas à suivre, je crois qu'il faut pas trop en demander pour le moment.

      • Tsmc peut suivre

        C'est l'emballage des puces ia qui bloque pas la production des die

        • J'avoue que je n'ai pas suivi pour savoir où se trouvait la limitation. M'enfin t'as compris la remarque : pourquoi rogner sa marge quand tu peux faire plus de sous en privilégiant l'affectation des puces à l'IA plutôt qu'au gaming.

          Je précise que je ne cautionne pas, mais je serais CEO je me poserais sérieusement la question.

          • Bah je te réponds ils peuvent produire plus si nvidia le décide

            C'est l emballage du die avec l interposé et la hbm qui bloque

            Chose que n'utilise pas les puces gaming

          • Bah je te réponds ils peuvent produire plus si nvidia le décide

            C'est l emballage du die avec l interposé et la hbm qui bloque

            Chose que n'utilise pas les puces gaming

            Ah mais tu n'utilises pas que du H100/H200 pour faire de l'IA, tu as aussi des produits comme les L40 (principalement utilisés en inférence) qui n'ont pas de HBM (puisque c'est un AD102) et qui margent plus qu'une GeForce.

      • Que penses tu d'un bus 128 bits avec 8 puces donc 16 go mais 64 mo de cache et ram à 24 gbps ?

        • Je ne suis pas architecte GPU, mais j'imagine que les ingénieurs de Nvidia ont fait leurs simulations et que l'option retenue pour AD104 était le meilleur compromis à leurs yeux.

          • Bah ça a 2 problème je pense que la puce serait pas plus petit le cache remplaçant les contrôleur ram en moins

            Mais 2 puces ram en plus plus cher et version pro avec plus de ram impossible

          • Bah ça a 2 problème je pense que la puce serait pas plus petit le cache remplaçant les contrôleur ram en moins

            Mais 2 puces ram en plus plus cher et version pro avec plus de ram impossible

            C'est marrant tu fais les questions et les réponses 🙂

45 commentaires

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User
 
echo LayoutHelper::render("ads.big_rectangle_comments_desktop"); ?>