Usa Vs Chine

Changement de plan, les USA annulent la période de grâce de 30 jours et ordonnent l'entrée en vigueur immédiate de la mesure annoncée la semaine dernière !

La semaine dernière, de nouvelles mesures importantes (mises en évidence par ce formulaire 8-K de NVIDIA) sont venues renforcer celles déjà en place aux USA à l’encontre de la Chine et autres pays peu ou pas amicaux, et/ou soupçonnés de faciliter un commerce technologique illicite (par exemple, servir d’intermédiaire pour l’approvisionnement d’un pays soumis à sanction). Pour information, le Bureau of Industry and Security (BIS) classe les pays dans plusieurs catégories, vous en trouverez tous les détails, si le cœur vous en dit, ici dans ce PDF. Dans le cas présent, les mesures additionnelles concernent avant tout les pays du groupe D de la colonne D1, D4 et D5. Principalement des pays de l’Asie et du Moyen-Orient. Et alors, que s’est-il passé depuis l’annonce assez fracassante de la semaine dernière ayant présenté un durcissement des règles d’exportations de GPU et d’accélérateurs IA - et qui a par ailleurs déclenché dans la foulée une ruée sur certains produits et dans certaines régions, dont la RTX 4090 ?

Les nouvelles règles devaient initialement entrer en vigueur 30 jours après leur publication (soit le 17 novembre), mais l’administration américaine a visiblement décidé d’accélérer le mouvement (ce qui est assez inhabituel) et a décrété lundi dernier que l’application sera immédiate pour les produits correspondants à certains critères de puissance. Chez NVIDIA, sont concernés les A100, A800, H100, H800 et L40S ! Un changement rendu public par NVIDIA le 23 octobre via ce second formulaire 8-K auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) .

Curieusement, celui-ci ne mentionne plus la L40 (qui a pourtant les mêmes caractéristiques que la L40S) ni la RTX 4090, et les systèmes DGX et HGX aussi ne sont pas listés. Est-ce que cela veut dire que ces produits ne sont plus du tout concernés ? Ou qu’ils le sont toujours, mais plus tard, à partir de la date prévue initialement ? Ce n’est pas très clair et rien ne (nous) permet encore de l’affirmer avec certitude. Il est très complexe de déterminer à partir de la version finale du document modifiant le contrôle des exportations si quoi que ce soit a vraiment changé entre-temps. Si d’aventure, vous avez le temps et le courage de vous farcir 60 pages de littérature très dense et indigeste (équivalente à un p’tit roman de plus de 200 pages), c’est par ici. Voici quelques citations (traduites à la machine) représentant une infime fraction du document, mais étant potentiellement intéressantes :

Tout d’abord, afin de prévenir les contournements techniques, le BIS ajoute un paramètre de densité de performance au contrôle d’origine et inclut une nouvelle structure pour ce contrôle. Un paramètre de densité de performance empêche le contournement consistant à simplement acheter un plus grand nombre de puces d’intelligence artificielle de datacenter plus petites, qui, si elles étaient combinées, seraient tout aussi puissantes que les puces restreintes. [...]

Tout d’abord, pour prévenir les préoccupations liées à la sécurité nationale et à la politique étrangère, le BIS contrôle un éventail plus large de circuits intégrés avancés grâce à l’adoption d’une approche graduelle. Ainsi, en premier lieu, pour les circuits intégrés de data-center les plus puissants (tels que décrits dans la ECCN 3A090.a) et qui suscitent les plus grandes inquiétudes en matière de sécurité nationale et de politique étrangère, le BIS impose l’obligation de licence pour toute destination spécifiée dans les Groupes de pays D:1, D:4 ou D:5 qui ne sont pas également dans les Groupes de pays A:5 ou A:6. En second lieu, pour les circuits intégrés avancés qui sont moins puissants mais pourraient être utilisés pour former des systèmes d’intelligence artificielle à grande échelle par un acteur suffisamment bien équipé (comme décrit dans la ECCN 3A090.b, ainsi que certains produits relevant de la ECCN 3A090.a), le BIS accorde une exception de licence NAC pour les destinations des Groupes de pays D:1, D:4 ou D:5, mais l’utilisation d’une telle exception de licence nécessitera une pré-notification de l’exportation ou de la réexportation vers Macao ou une destination spécifiée dans le Groupe de pays D:5. [...]

Le paramètre de contrôle révisé 3A090.a régira les circuits intégrés (CI) comportant une ou plusieurs unités de traitement numérique ayant soit : (1) une « performance de traitement totale » de 4800 ou plus, ou (2) une « performance de traitement totale » de 1600 ou plus et une « densité de performance » de 5,92 ou plus. Le nouveau ECCN 3A090.b régira les CI comportant une ou plusieurs unités de traitement numérique ayant soit : (1) une « performance de traitement totale » de 2400 ou plus et moins de 4800 et une « densité de performance » de 1,6 ou plus et moins de 5,92, ou (2) une « performance de traitement totale » de 1600 ou plus et une « densité de performance » de 3,2 ou plus et moins de 5,92. [...]

Exceptions de licence basées sur une liste (Voir la Partie 740 pour une description de toutes les exceptions de licence) / LVS : Non applicable / GBS : Non applicable / NAC : Oui, pour 3A090.a, si l’article n’est pas conçu ou commercialisé pour une utilisation dans les datacenters et possède une « performance de traitement totale » de 4800 ou plus ; oui, pour 3A090.b, si l’article est conçu ou commercialisé pour une utilisation dans les datacenters. [...]

Exigences d’éligibilité. L’exception de licence NAC permet l’exportation, la réexportation et le transfert (à l’intérieur du pays) de tout article classifié dans la ECCN 3A090, 4A090, 3A001.z, 4A003.z, 4A004.z, 4A005.z, 5A002.z, 5A004.z, 5A992.z, 5D002.z, ou 5D992.z, à l’exception des articles conçus ou commercialisés pour une utilisation dans un datacenter et répondant aux paramètres de 3A090.a. L’exception de licence NAC autorise les exportations, réexportations et transferts (à l’intérieur du pays) vers n’importe quelle destination spécifiée dans les Groupes de pays D:1 ou D:4, ainsi que les transferts (à l’intérieur du pays) à Macao ou toute destination spécifiée dans le Groupe de pays D:5, à condition que votre exportation, réexportation ou transfert (à l’intérieur du pays) réponde à tous les critères applicables identifiés dans le paragraphe (b) de cette section.

Il se pourrait que des exceptions et corrections aient encore été introduites suivant une petite phase de consultation et de négociation avec les acteurs concernés, ayant éventuellement pu apporter des modifications comme une correction de la méthode de calcul de la puissance d’une puce et d’autres critères. Pour tout ce qui touche au datacenter, les conséquences sont néanmoins assez évidentes : la fête est finie ! NVIDIA espérait certainement maximiser et expédier encore un peu plus longtemps les ventes vers la Chine avant de devoir se conformer aux nouvelles règles, notamment celles d’A800 et de H800, et il n’est pas improbable que l’accélération du calendrier ait été décidée en dernière minute par le gouvernement pour empêcher cela. Il se trouve aussi que beaucoup d’entreprises chinoises sont actuellement en attente de livraisons de la part de NVIDIA. Des entreprises très gourmandes et ambitieuses telles qu’Alibaba, Baidu, ByteDance et Tencent ont déjà commandé pour 1 milliard de dollars d’A800 cette année et se sont déjà engagés pour l’équivalent en GPU de 4 milliards de dollars supplémentaires pour 2024. Logiquement, ces commandes ne pourront désormais être honorées.

Malgré cela, NVIDIA se veut rassurant et ne s’attend pas à un impact notable sur son activité. Après tout, les clients se bousculent déjà partout dans le monde pour faire le plein d’accélérateurs IA. Ce qui ne partira pas en Chine sera donc sans doute assez facilement liquidé ailleurs. NVIDIA n’a toutefois pas souhaité commenter cette dernière décision gouvernementale ni pourquoi la RTX 4090 ne figure plus sur la liste des GPU affectés. Nous en apprendrons peut-être plus le 21 novembre prochain, jour de l’annonce des résultats du troisième trimestre.

Enfin, n’oublions pas que cette dernière tournée de restrictions ne se limite évidemment pas à NVIDIA seul, AMD et Intel aussi seront affectés. Cependant, aucune des deux compagnies n’a encore publiquement commenté ou partagé d’information à ce sujet. Nous en apprendrons éventuellement prochainement lors de l’annonce de leurs résultats, le 31 octobre pour AMD et le 26 octobre pour Intel. (Source : BIS, SEC, The Register)

H100 Huang

Matt


  • Ils ont vu les perf d'Alain Éveillé 2 et ont décidé de laisser des rtx4090 pour que les joueurs chinois aient aussi une chance de dépasser 30fps !

3 commentaires

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User
 
echo LayoutHelper::render("ads.big_rectangle_comments_desktop"); ?>