Gigabyte Rtx4060 Oc Low Profile Banniere

Protocole

C'est le cœur de notre article. Une carte custom offre bien souvent des performances identiques avec presque toutes les autres. Nous avons décidé donc de tester cette série avec deux jeux seulement, avec les options les plus violentes Ultra/Max, et en rastérisation pure. La définition retenue est celle que préconise NVIDIA pour sa série, à savoir le 1920 x 1080. Par contre, nous avons porté notre choix sur A Plague Tale Requiem, car il est l'un des plus beaux jeux du marché, ce qui implique une gourmandise sans égal. L'autre titre, que nous avons changé depuis ce test, est Cyberpunk 2077 en lieu et place de Dying Light 2. Avec ces deux titres exigeants, en version GOG, nous avons la certitude que les mises à jour ne modifieront pas le comportement du jeu au fil du temps. Et ainsi, nous pourrons comparer les cartes au même GPU entre elles. C'était le cas avant, mais devenait impossible quand les tests étaient trop espacés dans le temps, les éditeurs mettant à jour très souvent leurs jeux. Nous verrons comment la RTX 4060 OC Low Profile signée GIGABYTE se comporte. Inutile de refaire tous les jeux du marché, le dossier initial répond déjà à cette question.

Toutes les cartes employant le même GPU, finalement, se différencient sur plusieurs points : la qualité de la puce qui permet aux constructeurs d'overclocker de série les cartes, la qualité du refroidisseur qui permet de maintenir des températures plus ou moins basses assurant des fréquences élevées en charge, les nuisances sonores liées aux profils décidés par les marques, l'embonpoint qui va de pair avec la taille du refroidisseur, les nuisances sonores et les températures, et enfin la qualité de l'électronique qui permet de voir une stabilité dans le comportement de la carte dans le temps et lors de fortes charges, etc. Bref, les leviers sont peu nombreux, mais permettent d'avoir des cartes aux profils très variés !  Nous étudierons donc la consommation des cartes avec le module PCAT, qui lit directement la consommation de la carte, et pas par l'API comme le font nombre de softs. Avec PCAT, dans lequel s'enfiche la carte graphique, point de tricherie, nous aurons la vraie mesure !

Autre point important, les nuisances sonores. La plupart des cartes au repos arborent un mode 0 RPM, elles coupent la ventilation souvent sous une valeur choisie arbitrairement par le fabricant. Nous avons monitoré les nuisances sonores au repos, qui correspondent au bruit de fond de votre intérieur, mais elles n'apparaissent pas dans le tableau puisque notre sonomètre ne débute qu'à 30 dB(A). Pour ce qui est des nuisances en jeu, là aussi nous avons enregistré cela lors d'une session de jeu de 10 minutes afin de laisser le temps à la carte de se stabiliser. Ce n'est pas tout : afin de voir si la carte ventile à fond pendant du gaming, nous avons aussi monitoré le boucan qu'elle peut être amenée à faire si sa ventilation grimpe à 100 %. C'est intéressant de voir si la carte a de la marge avant de vous casser les oreilles, ou si d'emblée, elle est à son maximum. Le confort ne sera forcément pas le même, 100 % représentant le point infernal qu'il ne faut surtout pas atteindre, et qui serait le signe d'une conception bâclée ou d'un modèle défectueux. Notez que tous les ventilateurs sont coupés au moment de ces relevés de bruit, sauf ceux de la carte graphique.

Enfin, dernier point, afin de juger de l'efficacité générale du refroidisseur, nous avons enregistré les fréquences durant une session de 20 minutes du jeu A Plague Tale Requiem. Avec cela, vous trouverez également la température du GPU, du hotspot (le point le plus chaud du PCB), et le pourcentage du TGP. Cela donne une vision en un coup d'œil qui est riche d'enseignements sur la capacité du refroidisseur à encaisser la déperdition de chaleur par effet Joule, et la qualité de la puce. Vous pourrez en profiter pour voir notre nouveau module graphique en action, avec toutes les mesures en temps réel et consultables, sans oublier le zoom des courbes, ou encore la possibilité de cacher ou pas certaines lignes en cliquant sur la légende.

Configuration

Nous avons changé cette dernière depuis nos anciens tests pour plus de commodité, sur une table de bench. Elle est désormais basée sur une plateforme LGA1700, terriblement efficace pour jouer. Ce sont les pilotes GeForce 546.29 qui moulinent. La voici :

UN KEZAKAL DES KEZAKO
CPU + COOLING Core i9-13900K @ 5 GHz sans Coeurs E / Noctua NH-U12A Chromax.black
CARTE MERE

GIGABYTE Z790 Aorus Elite X WiFi 7

RAM G.Skill 2 x 24 Go DDR5 7200C36 Trident Z5 RGB
CARTE GRAPHIQUE Palit RTX 4090 Gamerock OC
ALIMENTATION Be Quiet! Dark Power Pro 12 1200 W 80PLUS Titanium
BOITIER Table de bench standard
STOCKAGE CORSAIR MP600 Core 2 To

Intel Core I9 13900k BoxGigabyte Z790 Aorus Elite X Wifi 7Bequiet Dark Power ProGskill Ddr5 8000 Trident Z5

M Galonnier


  • Low-profile, mais double slot et alimentation 8 broches. Dans quelle magnifique époque nous vivons ! Blague à part, content de voir le format péricliter, alors que la consommation en hausse des cartes s'y prête de moins en moins.

Un commentaire

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User