Amd Radeon Graphics Logo

AMD réserverait une surprise pour son FSR 3. Il faudrait s'attendre à des restrictions, comme le fait que ce ne soit plus open source ?

En novembre 2022, AMD annonçait la mise au point du FidelityFX Super Resolution 3, ou FSR 3, pas avant 2023. Puis la chose s'est transformée en Q1 2023. Depuis, plus aucune nouvelle quasiment, en dehors d'un papier explicatif de la philosophie publié par AMD sur son blog il y a deux mois. Globalement, et on s'y attendait, il s'agit ni plus ni moins que d'injection d'images fantômes comme le fait NVIDIA avec son DLSS 3 (qui est le DLSS 2 + Reflex + Frame Generation).

Cependant, NVIDIA se heurte à des soucis liés à la latence induite par l'injection d'images, et à des artefacts visuels malgré des OFA en quantité industrielle qui précisent au mieux l'image à injecter en fonction de la précédente et de ses mouvements. C'est donc un gros boulot, et le fait que NVIDIA rencontre des obstacles laisse penser qu'AMD va en rencontrer d'autres, plus gros encore. Pourquoi ? Parce que faire mouliner des unités de calcul pas prévues à cet effet doit largement amputer la capacité de calcul de la scène classique en rastérisation. Cependant, les RX 7900 ont une architecture proche de celle d'Ampere et ADA, pour elles, la chose devrait être plus aisée, mais les autres cartes, probablement moins.

Des infos données par Kepler sur Twitter se révèlent intéressantes sur le chemin parcouru par les rouges. Selon lui, le FSR 3 passerait par une interface du pilote, ce qui le rendrait par défaut incompatible avec les GeForce, c'est un changement majeur dans la philosophie open source qu'AMD a toujours défendue. Autre fait important, le FrameGenRatio impliquerait qu'il pourrait y avoir plus d'une image injectée. Plus on injecte d'images, et plus on augmente la latence, puisque les générer prend du temps dans le rendu de la scène. NVIDIA a Reflex, qui atténue cette latence, AMD devra réellement mettre au point une technologie synonyme, et qui soit efficace. Elle existe puisqu'elle a été présentée en novembre 2022, sous le nom de HYPR-RX, mais elle devra faire des miracles sur la latence.

On espère à présent qu'AMD en dira plus au Computex, qui arrive incessamment sous peu, avec des dates, car pour l'instant la chose est très en retard... comme l'ensemble de la gamme RDNA 3.

M Galonnier


  • Le progrès est en marche. C'est une bonne nouvelle. Tant qu'ils laissent le FSR2 en open pour tout le monde, notamment les précédentes générations nvidia abandonnées par ce dernier, ça fera des heureux.

  • Mince tant pis pour la seconde vie de ma 2060 :p Mais en effet, c'était prévisible ^^

  • Si AMD prend ce chemin c'est qu'il est certain de sa technologie et qu'il serait donc dommage de la partagé avec la concurrence.  

  • Quand NVIDIA fait ça c'est des salopes, quand AMD le fait ce sont des généreux qui veulent le mieux pour leurs clients. AMD le fait parce la technologie le leur impose, pas l'inverse. NVIDIA pour le coup, encore une fois est en avance sur AMD, possède déjà sa technologie, et sont copiés de longue par AMD. C'est ça la vérité depuis  5 ans.

4 commentaires

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User
 
echo LayoutHelper::render("ads.big_rectangle_comments_desktop"); ?>