Barbeuq Raymond

Le consta est commun : que ce soit AMD ou Intel, leurs derniers processeurs battent des records de chaleur et de consommation. AMD tente d'y remédier !

Les processeurs de dernière génération sont quand même des monstres de puissance. Si jamais vous ne le saviez pas, ou pas trop, ou oui mais sans jamais vraiment vous y être intéressés, il faut lire ce test ou encore celui-là, de la lecture idéale pour un 1er novembre férié ! Il y a peu de choses qui leur résiste, et ils épaulent franchement bien nos cartes graphiques, reculant la limitation CPU bien souvent en 1080p par rapport à ce qui se faisait il y a 5 ans en arrière grosso modo. Ces performances proviennent de la conjonction de deux facteurs ! Le premier est le procédé de gravure qui permet de coller beaucoup plus de transistors, le second provient de l'architecture hybride, et/ou en chiplets selon le constructeur. Personne ne faisant d'omelette sans casser des œufs, les résultantes de ces avancées sont une consommation élevée en charge, et un dégagement thermique qui l'est tout autant. Nous vous le rappelons souvent dans nos tests, mais coller toujours plus de transistors sur des surfaces toujours plus petites engendre des difficultés pour évacuer ce fléau qui est la chaleur. La surface d'échange avec le heatspreader devenant ténue, il y a une grosse concentration calorifique dans une surface petite, tant et si bien que les ventirads les plus costauds, ou les AIO les plus solides peinent à dissiper tout ce binz, c'est le retour de throttling que l'on pensait disparu, surtout présent sur les flagships d'AMD et d'Intel !

C'est un réel problème pour les concepteurs de puces, mais comment y remédier vu que la tendance va vers une majoration de ces phénomènes (gravure plus fine, plus de transistors, surface d'échange réduite) ? AMD a donné une interview à Quazar Zone (nous sommes a priori capables de piger la langue du site une fois ingurgitée la quantité sympathique d'un litre de Pastis, sinon c'est pas facile) et ne vous attendez pas à une réponse efficace, car derrière l'unique réponse des rouges se cache en fait un constat d'échec, Intel devrait avoir le même de l'autre côté de la frontière ! Eh bien AMD bosse avec TSMC pour maximiser les procédés de gravure. Il y a plein de biais par lesquels il serait possible d'améliorer tout ça, mais il est dépendant de l'expertise de TSMC et ne viendrait donc pas forcément d'une idée ou d'une révolution technique venue d'AMD. C'est forcément compliqué a admis David McAfee, mais améliorer ses chiplets serait la solution. Parallèlement à ça, il existe encore des façons faciles, on pense à Der8auer qui avait mis du métal liquide sur le die de son Raptor Lake Refresh Core i9-14900K, ce qui avait conduit à la perte de 12 °C. Mais il faut aussi rendre à AMD ce qui lui appartient, le géant rouge du CPU a déjà fait cela depuis des années, c'est donc un levier d'amélioration qui saute pour AMD. De plus, ses puces haut de gamme sont moins sujettes au throttling, preuve que ça fonctionne. LN2 pour tous ? C'est pas gagné ! Le Peltier ? Cela n'a jamais bien marché pour les mêmes raisons ! Qui a une (très très bonne) idée ? Cesser la course aux MHz et mieux paralléliser, pourquoi pas !

Barbeuq Raymond

M Galonnier


  • La solution est simple : Il suffit d'arrêter d'être obsédé par la performance monothread, et pout cela, faire des jeux vidéo vraiment bien multithreadés

    On y arrive, petit à petit

    Les coeurs E d'Intel sont un pas dans la bonne direction, maintenant, il faut que les jeux savent les utiliser

    • Faudrait que les marketeux ne soient pas obsédés par la 1ere place en 1080p dans les reviews 🙃

    • Sauf que d'après la loi d'Amdahl, à un moment tu seras coincé. Donc augmenter la performance single thread reste prépondérant.

      • Sauf que d'après la loi d'Amdahl, à un moment tu seras coincé. Donc augmenter la performance single thread reste prépondérant.

        C'est intéréssant, je ne connaissais pas. 
        Je me suis demandé si c'était applicable aux cartes graphiques.

        RTX4080 9728core / RTX4090 16384, et une fréquence similaire, d'aprés la loi d'Amdahl pour une tache parallélisable à 95%, entre les deux il devrait y avoir quedalle de différence. hors ce n'est pas le cas. 

        La loi a apparament été écrite en 1967, peut être n'est elle plus d'actualité? ou pas appliccable au GPU, je ne sais pas...

        EDIT : d'aprés wikipedia, la loi de Gustafson modère celle de Amdahl

        source :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Gustafson

        • RTX4080 9728core / RTX4090 16384, et une fréquence similaire, d'aprés la loi d'Amdahl pour une tache parallélisable à 95%, entre les deux il devrait y avoir quedalle de différence. hors ce n'est pas le cas. 

          La loi a apparament été écrite en 1967, peut être n'est elle plus d'actualité? ou pas appliccable au GPU, je ne sais pas...

          La loi d'Amdahl suppose que la quantité de données à traiter est constante. La loi de Gustafson suppose que la quantité de données à traiter peut augmenter. Mon raisonnement peut être faux, mais il est le suivant :
          La RTX 4090 contient 68% de cores en plus que la RTX4080, mais le débit du bus mémoire est également 40% plus élevé. Dans le même temps la RTX4090 peut donc traiter une quantité plus importantes de données que la RTX4080, vu qu'elle est mieux alimentée. On serait donc dans le cas de la loi de Gustafson, et non Amdahl. Je peux me tromper.

  • Au niveau de la recherche fondamentale, j'avais lu un papier comme quoi ils auraient trouvé que percer des trous microscopique permettait d'orienter les particules calorifiques suivant des chemins et direction souhaité. Peut-être dans 20 ans...

  • J'en ai pas un sous la main mais je suis persuadé qu'un 14900k downclock et downvolt vers 5ghz chauffe beaucoup moins pour des perfs très proches du modèle de base... Après c'est sûr que perdre 5% dans les benchs c'est catastrophique 🤣

    En ce moment je recommande pas les 13/14900k à cause de la conso/chauffe justement, ça oblige quasiment à avoir du WC et c'est pas adapté à tout le monde (si la pompe tombe en panne ya plus rien qui marche et s'il y a une fuite bonjour le bordel alors qu'un ventirad correct avec 2 ventilos c'est beaucoup plus robuste selon moi)

7 commentaires

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User
 
echo LayoutHelper::render("ads.big_rectangle_comments_desktop"); ?>