Intel Logo

Il y a eu du mieux pour Intel ce trimestre, même s'il reste encore un peu de chemin à parcourir, mais des améliorations sont encore en vues.

La faiblesse du marché du PC persiste et cela continue à se ressentir sur les résultats du fondeur. Certes, sur le papier, celui-ci a bouclé Q2 2023 dans le vert et a réalisé un petit bénéfice net de 1,5 milliard de dollars, mais le diable est dans les détails. En pratique, opérationnellement et dans son cœur de métier, Intel est toujours dans le rouge en dépit d’un chiffre d’affaires trimestriel de 12,9 milliards de dollars (un peu en hausse par rapport à Q1 2023), lourdement et principalement tiré vers le bas par ses gros investissements, tandis que le bénéfice est dû avant tout aux 2,289 milliards qu’Intel a récupérés des impôts durant ce trimestre pour l’on ne sait trop quelles raisons non partagées. Toujours est-il que la restructuration d’Intel et l’abandon de certains marchés ont, eux aussi, commencé à porter leurs fruits. Il faut dire que le nombre de secteurs d’activités quitté par Intel depuis l’arrivée de Pat Gelsinger se chiffre désormais tout de même à 9 - le dernier segment en date à avoir été liquidé est le NUC, refilé à ASUS.

Intel Infographique Q2 2023

Et comment se sont portées les divisions restantes du fondeur ? Côté Client Computing Group (CCG), il y a du mieux, dans le sens où les stocks ont pu être réduits (car de l’inventaire qui dort, ça coute cher) et plus de processeurs desktop ont été vendus. En revanche, moins de processeurs mobiles ont trouvé preneurs, principalement à cause d’un marché toujours en pleine contraction. La faible demande et la pression de la concurrence dans le domaine des serveurs n’ont pas fait les affaires non plus pour le groupe Data Center and AI (DCAI), dont revenu et profitabilité sont toujours en baisse. C’est grosso modo le même son de cloche pour le Network and Edge Group (NEX), mais avec une descente plus marquée. Les groupes à avoir fait figure d’exception sont Mobile Eye et Intel Foundry Services. Le premier est resté relativement stable, bien qu’un peu moins profitable. Tandis que le second (dont le fonctionnement a récemment changé) a vu son chiffre d’affaires (enfin) s’envoler. Certes, sapé par les importantes dépenses que requiert cette activité, IFS est toujours resté dans le rouge.

Et maintenant ? L’objectif premier reste le déroulement de la feuille de route et l’avancement de la stratégie IDM 2.0, à savoir d’arriver à lancer 5 nodes en l’espace de 4 ans, de récupérer le leadership du semiconducteur en matière de performance d’ici à 2025 et de poursuivre avec les investissements stratégiques, comme en Allemagne ou encore en Pologne. Comme d’habitude et sans surprise, Pat Gelsinger a encore assuré que tout (ou presque) se déroule pour l’instant conformément à ses ambitions et à sa vision... (Source : Intel)

Infographique (en PDF) des chiffres et informations à retenir du second trimestre 2023 d’Intel.

Matt


    • Ca sera plus jamais la joie en terme de ventes CPU et GPU, le marché est saturé, le matériel actuel ne se démode plus

      • ça ce n'est pas un argument valable dans le sens où si les gens achetaient que quand c'est nécessaire, ça se saurait et le marché du smartphone serait en chute libre depuis des années car s'il y a bien un marché où les gens changent de produit alors que l'évolution est quasi inexistante pour des prix souvent exorbitants, c'est bien le smartphone.

  • Si chaque année l'objectif est de lancer 5 nodes en 4 ans mais aucun n'a été lancé depuis la précédente annonce, c'est qu'il y a 1 année de moins à décompter, non ?
    Donc 5 nodes en 3 ans maintenant ? En sachant que le premier des 5 prévus était en retard du coup.

    Intel 7 prévu pour Alder Lake et Sapphires Rapids fin 2021/début 2022 : raté, il n'est arrivé que début 2023 et sur SR uniquement.
    Intel 4 prévu pour Meteor Lake et Granite Rapids "en 2023" : Glissement de terrain en cours ! (on attend juste l'annonce pour le retard ^^ )
    Intel 3 prévu en 2023/2024 (2ème semestre pour la montée en puissance de la production, 2024 la production en volume)
    Intel 20A prévu en 2024 (1er semestre mais pour la montée en puissance de la production et pas le gros volume)
    Intel 18A prévu en 2025 (1er semestre mais pour la montée en puissance de la production et pas le gros volume)

    Les Intel 3 et Intel 20A se marchent un peu sur les pieds à mon sens. Et vu que ML et GR sont prévus en Intel 4, je vois pas trop ce qu'Intel va faire avec le Intel 3 à moins bien sûr d'un glissement de terrain pour les Intel 20A et 18A qui ne nous a pas encore été avoué non plus.

4 commentaires

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User
 
echo LayoutHelper::render("ads.big_rectangle_comments_desktop"); ?>