Windows Ai

C'est pas que ça commence à faire long, mais Windows redémarre chaque fois après une mise à jour, et Windows 11 on n'en parle même pas !

Depuis des années, et même des décennies, Windows a systématiquement redémarré chaque fois qu'il a été mis à jour. L'ancien Tuesday Patch a laissé place à des mises à jour plus espacées, mais toutes nécessitent le reboot du PC, ce qui n'est pas idéal quand on s'en sert et qu'on ne peut pas fermer l'application ouverte. Il se trouve que la prochaine grosse rustine pour la 11e fenêtre, nommée 24H2 et qui devrait paraitre durant le 4e trimestre, cacherait une surprise de taille. Microsoft dirait presque adieu aux reboots après mise à jour.

Selon le site Windows Central, souvent très bien informé de ce qui se passe dans la culotte de la Raymonde, aurait déniché dans une version préliminaire des bribes d'un tel changement. Ce patch à chaud agirait sur le code mémoire des processus mis à jour, ne nécessitant plus du coup un redémarrage sauvage. Si la fonctionnalité existe déjà dans Windows Server 2022, ce serait une première pour l'OS grand public.

Cette volonté est expliquée par Microsoft en personne : en effet, le patch à chaud réduirait les sources d'emmerdes, c'est à dire les redémarrages qui ne marchent plus, etc. Cependant, selon Bowden bossant pour la même source, ce patch à chaud ne supprimerait pas tous les redémarrages, il faudra de temps en temps éteindre la machine pour qu'elle fasse son coming-out complet. Mais en état, cela ne concerne que quelques cas, car en citoyen responsable, vous éteignez déjà presque tous votre PC chaque jour, n'est ce pas ? Sinon, il faudra y songer ! Quant à Windows 12, la seule preuve de l'existence de Windows 11 24H2 l'enterre pour 2024.

Windows Ai

Oh, un Bioman !

M Galonnier


  • En même temps une linux Manjaro demande de reboot quasi à chaque -grosse- màj... 😋

Un commentaire

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User
 
echo LayoutHelper::render("ads.big_rectangle_comments_desktop"); ?>