Intel Logo

Le H610 va retrouver des couleurs, puisqu'il va être de plus en plus associé à la DDR5. Pourquoi ? Mais parce que !

Quand Intel a lancé sa plateforme LGA1700, elle fut accompagnée des chipsets haut de gamme Z690, mainstream B660 et entrée de gamme H610. Récemment, la firme aurait décidé de stopper le Z690 et B660, remplacés par les Z790 et B760 depuis l'introduction des puces Raptor Lake en octobre 2022. Mais que se passe-t-il pour le H610 ? Ce dernier a un passé, mais aussi un avenir semble-t-il !

Son passé est simple : destiné à l'entrée de gamme, il était quasiment orienté sur la DDR4, du fait de son coût largement moindre que la DDR5. Il eut été incohérent de taper une carte H610, plutôt dénuée en général, avec de la très onéreuse DDR5. Pour rappel, à son lancement, cette dernière s'est retrouvée dans une situation pénurique, comme beaucoup de choses, par manque de contrôleur de tension PMIC intégré aux barrettes. Acheter de la DDR5 relevait de la pure geekerie, et donc n'avait aucun rapport avec la raison.

Son avenir ? Il se trouve qu'Intel n'a pas prévu de successeur au H610, qui va donc assurer le steak sur deux générations de puce, et sur l'entièreté de l'existence du LGA1700. La DDR5 ayant pris une biffle monumentale question tarif, Intel aurait donc demandé aux partenaires constructeurs de cartes maman de mettre le paquet sur la DDR5, et de lâcher la DDR4. C'est ainsi que, dans les semaines à venir, nous devrions voir des cartes idoines, pour lesquelles la très peu chère DDR5 4800 sera toute indiquée, maintenant le ticket d'entrée bas pour adopter du LGA1700. Par contre, comme c'est le cas pour l'A620 d'AMD, les cartes mères H610 ne vous feront pas rêver, mais ce n'est pas leur rôle ! (Source Expreview)

M Galonnier

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User
 
echo LayoutHelper::render("ads.big_rectangle_comments_desktop"); ?>