Intel Logo

Pour lui donner une nouvelle chance et lui assurer un avenir plus solide, Intel a (enfin ?) revu ses recommendations pour la conception du connecteur 12VHPWR.

Le fameux connecteur 12VHPWR a longtemps été au cœur de l'actualité. Ce fut une assez longue histoire, dont la conclusion est que la prise 12VHPWR était bien la cause la plus probable des divers incidents ayant été rapportés. Dans l'état actuel, il s'avère que la conception du nouveau connecteur est loin d'offrir une connexion aussi sécurisée et solide qu'avec les prises PCIe à 6 ou 8 broches, d'où le risque d'une mauvaise rétention ou d'un mauvais accouplement. Outre la probabilité plus élevée d'une insertion insuffisante de la prise par l'utilisateur, les câbles du connecteur possèdent aussi des rayons de courbure assez étroits, ce qui peut selon la disposition faire que les 6 broches du côté opposé au verrou ne sont plus insérées correctement et ont donc une surface de contact réduite, avec pour conséquence une augmentation de la charge thermique par unité de surface et de la surchauffe.

Heureusement, tous les câbles et adaptateurs 12VHPWR ne furent pas affectés de la même manière, certains s'en sont sorti mieux que d'autres. Il avait d'ailleurs initialement été suspecté que le problème provenait plutôt d'un ou plusieurs batchs tout simplement sortis défectueux de l'usine, comme cela peut effectivement toujours arriver dans n'importe quel domaine. En réalité, cette disparité était a priori principalement liée au fait que les fabricants verrouillaient différemment les douze broches actives de la prise selon s'ils s'étaient fournis chez NTK ou Astron, les deux fournisseurs connus - grâce aux recherches d'Igor d'Igor's LAB - de pins pour la prise en question et dont l'approche est différente.

Dans la mise à jour des recommandations officielles pour la prise du câble 12VHPWR, Intel reconnaît bien les deux différentes méthodes citées précédemment, mais le fondeur n'en recommande en revanche qu'une seule : le joint « push-spring » de NTK ! Ce n'est pas vraiment une surprise, l'année dernière, il se disait déjà officieusement que l'approche à 4 ressorts de NTK était légèrement supérieure à celle à 3 points d'Astron. Il n'est toutefois pas vraiment juste de parler de reconception ou de révision matérielle du standard dans le cas présent, étant donné que les deux designs circulent et sont déjà utilisés. En revanche, par sa recommandation, Intel semble admettre que la structure du contact du connecteur est bel et bien un problème majeur de la prise 12VHPWR, ce qui vient en contraste avec la conclusion à laquelle avait été arrivé NVIDIA, qui avait surtout remis la faute sur l'utilisateur ayant réalisé une insertion insuffisante du connecteur.

Et maintenant ? Eh bien, il faut espérer que tous les fabricants, ou au moins la majorité et surtout les plus connus vont rapidement prendre en compte - si nécessaire - la recommandation d'Intel, voire aller jusqu'à proposer des câbles de remplacement révisés si ce n'est déjà fait, par exemple aux clients ayant déjà acheté une alimentation compatible. Il va de soi aussi que les prises femelles 12VHPWR des produits déjà en circulation sont parfaitement compatibles avec toutes les prises mâles 12VHPWR, qu'elles soient à la NTK ou l’Astron. Bref, c'est en apparence une bonne nouvelle pour le connecteur 12VHPWR, l'avenir nous dira si c'était la bonne décision et accessoirement si cela aura encouragé AMD à adopter à son tour la nouvelle prise. (Source : Intel, Computerbase)

Matt

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User
 
echo LayoutHelper::render("ads.big_rectangle_comments_desktop"); ?>