Banniere Gigabyte B650e Aorus Elite X Ax Ice

Le BIOS / UEFI

L'interface graphique a été adaptée à la couleur blanche de la carte, ce qui lui donne une apparence originale bien sympathique. Comme toujours, on va retrouver un mode Easy très simple et regroupant sur une même page la plupart des informations utiles. C'est bien suffisant pour l'utilisateur novice ou débutant, ceux plus chevronnés n'y passeront que le temps nécessaire pour cliquer sur l'onglet Advanced Mode .

On bascule alors dans ce mode avancé, subdivisé en 6 onglets différents sur ce modèle (et la plupart des cartes récentes du constructeur Taïwanais). Le premier, Favoris , regroupe la liste des paramètres utilisés régulièrement, et ce peu importe leur placement réel dans l'arborescence du BIOS.

Le second nommé Tweaker , vous permet d'ajuster finement les paramètres liés au CPU et à la RAM, ce qui inclut fréquences et tensions. C'est ici que l'on retrouvera par exemple l'option permettant d'activer le profil EXPO des barrettes mémoire, ajustant automatiquement la fréquence, les timings mais aussi la tension d'alimentation des barrettes.

Settings est le menu où se trouve tout ce qui concerne les équipements de la carte mère ou de la partie SOC du processeur. On pourra accéder ici au stockage, à la gestion des périphériques, mais aussi par exemple activer ou non l'iGPU du processeur (et bien d'autres choses encore).

System Info  : son nom résume à lui tout seul l'objectif du menu, puisque c'est à cet endroit que vous retrouverez un récapitulatif de la configuration utilisée.

Boot vous permettra de définir sans surprise les différentes options d'amorçage du système.

Save & Exit se passe lui aussi de tout commentaire, puisque son nom est totalement explicite. C'est également dans ce menu qu'il sera possible d'enregistrer ou restaurer les différents profils (réglages) que l'on désire conserver.

Voilà pour la carte, Gigabyte nous a également proposé un AIO de la gamme Aorus dans sa déclinaison Ice et donc destiné à accompagner cette B650E Aorus Elite X AX Ice. Nous vous proposons donc un petit tour du propriétaire de ce dernier avant de conclure en page suivante.

Eric


  • Je viens de changer de carte mère pour un modèle avec bluetooth (& wifi). Punaise qu'est ce que c'est mieux d'avoir une antenne vs mon ancien dongle usb :)

    Je valide le port HDMI interne, bonne idée maintenant que les CPU ont un IGPU.

    Par contre concernant la répartition des PCIE, je reste circonspect.

    Encore une carte mère incompatible avec ma carte 10Gb/s en PCIE 4x Gen 3. Et on le voit sur les photos, seul le 1X est câblé sur les ports 16X, donc aucun espoir d'une solution dans le bios pour réagencer les lignes PCIE. Par exemple désactiver le dernier port NVMe en 4x pour l'allouer au dernier slot PCIE.

    A 150 euros, je peux le comprendre, mais 300 euros ... Ils imaginent quoi ? Que toutes les cartes d'extension sont passées en PCIE 5x ?

    • Et on le voit sur les photos, seul le 1X est câblé sur les ports 16X

      Suffit aussi de lire le texte 😉

      • J'ai lu le texte. Mais ça n'empêche pas de nourrir l'espoir qu'une MAJ du bios débloque le réagencement des lignes PCIE. Là c'est physiquement impossible.

        • Ben non, je l'ai écrit clairement pourtant : les ports ne sont pas câblés (au-delà du 1x pour les 2 noirs)

          • Tu as comme toujours parfaitement raison. Tu as dit "câblé" dans ton texte et c'était bien à prendre au sens littéral du texte.

            On peut échanger pendant 10 ans sur la forme, ça ne résoudra pas le problème de ceux qui veulent installer plus que du PCIE 1x (sans passer par un adaptateur NVMe, on s'est compris). Et ça n'est pas selon vous un point négatif, ce qui invite à ne pas se contenter de lire les conclusions de vos reviews pour ceux qui en auraient besoin.

          • Tu as comme toujours parfaitement raison. Tu as dit "câblé" dans ton texte et c'était bien à prendre au sens littéral du texte.

            On peut échanger pendant 10 ans sur la forme, ça ne résoudra pas le problème de ceux qui veulent installer plus que du PCIE 1x (sans passer par un adaptateur NVMe, on s'est compris).

            J'imagine que c'est de l'ironie pour la première phrase vu le reste du message, mais bon si ça peut te faire plaisir (sinon dsl pour la mauvaise interprétation, les joies de l'écrit). Il n'empêche que les mots ont un sens désolé que cela pose souci.

            Et ça n'est pas selon vous un point négatif, ce qui invite à ne pas se contenter de lire les conclusions de vos reviews pour ceux qui en auraient besoin.

            Euh, alors déjà oui j'invite à ne pas se contenter de lire une seule source d'information et nous ne faisons pas exception. Ensuite, est clairement écrit (j'y reviens désolé) le câblage réel des lignes PCIe, il n'y a donc pas tromperie dans l'article. Mais oui, il ne faut pas se contenter de lire uniquement la conclusion car si nous prenons du temps à écrire un dossier, ce n'est pas pour "remplir" mais bien donner des détails qui ne pourront pas tous se retrouver en verdict.

            Maintenant j'ai considéré que lorsque l'on s'oriente sur une carte à base de chipset B650(E), on est pas à la recherche d'un maximum de connectivité puisque c'est la principale différence avec le X670, d'où l'absence de point négatif, mais tu as le droit d'avoir un avis différent.

        • C'est le genre de truc qui ne sera jamais activé par une mise à jour soft. Il me semble qu'une puce dédié est indispensable pour dispatcher les lignes à gauche ou à droite. C'est le genre de truc qui doit être prévu dès le design de la carte, si le constructeur veut offrir cette souplesse.

  • Seigneur. Waow, c'est quand même bien fait. Oh la la la la. Allez remballe tout ça Eric, c'est écœurant à la fin.

8 commentaires

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User
 
echo LayoutHelper::render("ads.big_rectangle_comments_desktop"); ?>