Intel Core Logo2

Intel va lancer ses Raptor Lake Refresh. Le 14700K s'annonce meilleur que son petit frère le 13700K, oui mais... c'est normal !

Cela fait pas mal de temps que les premières fuites concernant Raptor Lake Refresh ont coulé. Début juillet, on a eu droit à deux benchmarks mettant face à face le Core i7-14700K et le Core i7-13700K, tandis que David, neuf jours plus tard, vous dévoilait les caractéristiques supposées de la gamme K. Par conséquent, il ne vous aura pas échappé que ce refresh va jouer sur deux leviers essentiellement, qui diffèrent selon les modèles : Vous aurez droit à plus de fréquence et plus de cœurs E pour certains, tandis que d'autres n'auront droit qu'à de la fréquence en plus seulement.

Ce jour, le CPU qui a le plus bénéficié du refresh, le Core i7-14700K, se retrouve mis en avant avec des tests officieux, le mettant aux prises avec le Core i7-13700K, ce dernier ayant la même configuration que le Core i9-12900K, la mémoire cache L2 en plus. Le réseau Bilibili a mis en ligne quelques tests. Sur CPU-Z et Cinebench R23, le score monothread est en hausse de 4 % globalement, ce qui doit venir très certainement de la fréquence turbo un seul cœur à l'avantage du 14700K par rapport au 13700K, soit 5.6 vs 5.4 GHz. En passant sur la totalité des cœurs, le pourcentage bondit entre 14 et 20 % à l'avantage du refresh, ce qui est purement logique dans la mesure où il possède 4 cœurs-E de plus que son petit frère.

En matière de jeu vidéo, le gain est minime, les cœurs-E n'étant en général pas utilisés par les jeux qui se baladent surtout sur les cœurs-P. Notez que le 13700KS correspond en fait au 14700K, c'est donc un sample de présérie qui a été testé, mais qui semble cohérent dans son comportement. La contrepartie de tout ceci, c'est fatalement une augmentation de la consommation en charge. Notre confrère a mesuré 231 W pour le 13700K contre 260 pour le 14700K, ce qui fait quand même une trentaine en plus. Et nous savons d'ores et déjà qu'il va falloir un refroidisseur solide de chez solide pour refroidir même le 14700K, et à plus forte raison le 14900K. Cette problématique va prendre du grade dans les années à venir, en obligeant les marques à réfléchir sur la façon la plus efficace de dissiper plus de performance et de fréquence sur une aire de plus en plus petite.

Intel Core Logo2

M Galonnier


  • C'est très bien qu'Intel rajoute plus de core E par rapports au core P, ça va dans le sens du progrès

    Malheureusement, il faudra de nombreuses années pour que tout le monde soit équipé de 12 coeurs et plus, donc l'évolution des jeux vidéos sera lente

    • Sauf que comme le dit l'actu, les coeurs éco ne sont pas utilisés par les jeux. Donc à priori il pourrait en rajouter autant qu'ils veulent, les jeux balancent leur demande sur les coeurs performances.
      D'ailleurs j'ai pu voir ce qu'il arrive à un jeu quand il ne fait pas la différence entre les coeurs éco et les coeurs performance, il sous-performe par rapport à une config intel où on a sciemment désactivé les coeurs éco. Ce qui laisse à penser que les coeurs éco ne sont à priori jamais utilisé par les jeux ? (faut dire que comme ils fonctionnent plus lentement que les pCore, ça serait dur à gérer peut-être pour des jeux ?)

      Intel a fait la course au Mhz pendant longtemps (coucou feu Pentium!), ce qui l'a desservi contre AMD au début de la décennie 2000.
      Puis Intel a décidé de faire des architectures performante et efficiente (coucou les Core), en ayant repris les reines du marché il a décidé que fallait pas non plus trop faire évoluer les performances ni les nombres de coeur pendant qu'AMD était entrain de s'embourber.
      AMD a décidé lui de se lancer dans la course à plus de coeur une fois sa nouvelle architecture Zen efficiente et performante sur les rails.
      Du coup Intel, qui n'a pas pu faire évoluer ses gammes Core classique à plus de 10 coeurs après de nombreuses années de dures labeurs s'est lancé dans la course à celui qui a le plus de coeur avec ses architectures hybrides.

      Perso, je ne suis pas convaincu que pour un CPU grand public cette segmentation des coeurs aient un réel intérêt. Bien sûr il y a des gens qui travaillent avec des CPUs grand public et qui ont des besoins différents. Mais je ne suis malgré tout guère convaincu par les eCore.

  • Pour des cores dit efficient, je trouve que sa pompe de l'électron quand même (core énergie 🤔?).. De surcroit dans certaines situations, il faut désactiver des eCore pour que le soft daigne allé chercher les pCores.

    Perso, je ne suis pas emballé par cette archi hybride "emprunté" sur ARM.

3 commentaires

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User
 
echo LayoutHelper::render("ads.big_rectangle_comments_desktop"); ?>