Crucial T500

A l'annonce du Crucial T500, la satisfaction des performances de haut vol était plombée par des tarifs aberrants. Heureusement, cela n'aura duré qu'une semaine.

Le 31 octobre 2023, Crucial officialisait le lancement d'un tout nouveau SSD NVMe PCIe 4.0 : le T500. Un modèle que l'on attendait plus et qui permet enfin à la marque de proposer un SSD au format M.2 capable d'afficher des performances haut de gamme à 7000 Mo/s et plus, bien après ses concurrents directs comme Samsung.

Si Crucial a répondu présent dans la course au PCIe 5.0 avec son T700, le fabricant affichait cependant des modèles PCIe 4.0 qui ne font guère saliver avec les P3 Plus et P5 Plus. Si en usage réel le P5 Plus ne démérite pas du tout et affiche des prestations finalement très proches des meilleurs, il demeure un cran derrière des fleurons du marché qui font office de référence dans l'esprit des passionnés de Hardware, à l'image du Samsung 990 Pro par exemple. Les débits séquentiels maximums du P5 Plus, qui plafonnent à 6600 Mo/s et en lecture et 5000 Mo/s en écriture, tandis que les accès aléatoires ne dépassent pas 720 000 IOPS en lecture et 700 000 IOPS en écriture n'en faisaient pas un bon fleuron pour la gamme PCIe Gen 4. Il aura fallut attendre bien longtemps, mais Crucial a finalement réagi et avec la manière !

Crucial T500

Disponible en versions 500 Go, 1 To et 2 To et ce avec ou sans radiateur, ce nouveau T500 a de sérieux arguments à faire valoir au niveau des performances annoncées, qui le placent directement dans le haut du panier. Ainsi, sur le modèle 2 To, nous arrivons à des débits séquentiels donnés pour 7400 Mo/s en lecture et 7000 Mo/s en lecture, tandis que les accès aléatoires atteindraient 1 180 000 IOPS en lecture et 1 440 000 IOPS en écriture. Le SSD dispose d'un DRAM cache en LPDDR4 et Crucial est fier d'insister sur le fait qu'il est le premier au monde à employer la NAND 3D TLC Micron 232 couches maison, tandis que tout cela est contrôlé par le Phison E25.

Vous vous demandez peut-être pourquoi nous ne vous parlons de ce SSD qu'une semaine après son lancement. En vérité un détail et pas des moindres faisait qu'à nos yeux, ce SSD n'avait aucun intérêt lors de son annonce : son tarif. Officiellement 136,79 € TTC pour le modèle 1 To ou encore 193,19 € au modèle 2 To, et ce sans dissipateur thermique, voilà qui rendait de suite ce T500 bien moins sexy. Amazon France avait d'ailleurs été réactif pour ajouter dès le milieu de semaine dernière ces références à son catalogue, mais en respectant les prix officiels de Crucial.

Les choses vont de suite bien mieux puisque Crucial n'aura attendu qu'une petite semaine pour casser les prix de sa nouveauté. 91,75 € TTC désormais pour le modèle 1 To et 152,26 € au modèle 2To, toujours sans radiateur, voilà des tarifs certes qui restent élevés mais moins aberrants pour du haut de gamme. On peut même espérer à partir de cela voir des tarifs encore plus agressifs d'ici peu, notamment sur Amazon qui est habitué à proposer des stocks à des tarifs encore inférieurs aux prix remisés de Crucial ! Et là, il nous parait pertinent du coup de vous présenter le Crucial T500 à Hardware & Co !

David


    • Si ça te tient à cœur Anteraks, why not, nous ne sommes pas sectaires... Par contre essaie l'inverse pour voir. 🙃

      • Si ça te tient à cœur Anteraks, why not, nous ne sommes pas sectaires... Par contre essaie l'inverse pour voir. 🙃

        Vous "crèverez" tous avec vos idées, chacun de votre coté, alors que vous avez eu la flamme ensemble. 

        • Ok j'ai vu. Je lui ais dit que c'était une réaction d'adolescent. Dommage, tout le monde va crever avec ces idées. 

      • Vous vous êtes fachés à ce point ? Triste d'entendre ça même si j'avais compris que la séparation n'avait pas été sereine

        • Le fait est que tu peux citer n’importe quel site sur CDH, sauf H&Co 🙃. Une belle reconnaissance quand on sait que le succès du site tenait aux publications des rédacteurs, qui se retrouvent pour la plupart ici.

          Bref il fait bien ce qu’il veut (très facilement contournable avec un cache lien en passant, mais on a autre chose à faire que de la pub pour notre site là-bas), ça donne toutefois une petite idée du personnage.

          Personnellement, (je ne peux pas m’avancer pour les autres) je suis passé à autre chose, je n’ai tout simplement ni besoin, ni envie d’avoir la moindre relation avec notre ex responsable de publication.

          • Le fait est que tu peux citer n’importe quel site sur CDH, sauf H&Co 🙃. Une belle reconnaissance quand on sait que le succès du site tenait aux publications des rédacteurs, qui se retrouvent pour la plupart ici.

            Bref il fait bien ce qu’il veut (très facilement contournable avec un cache lien en passant, mais on a autre chose à faire que de la pub pour notre site là-bas), ça donne toutefois une petite idée du personnage.

            Personnellement, (je ne peux pas m’avancer pour les autres) je suis passé à autre chose, je n’ai tout simplement ni besoin, ni envie d’avoir la moindre relation avec notre ex responsable de publication.

            Si je peux me permettre d'en remettre une couche, j'ai suivi ici les yeux fermés quand j'ai appris l'existence de H&Co

            Avoir vu votre histoire sur CDH et le silence radio de plusieurs semaines qui ont suivi ça m'avait refroidi

            Voila se faire pépon ça fait du bien de temps en temps :p

          • Si je peux me permettre d'en remettre une couche, j'ai suivi ici les yeux fermés quand j'ai appris l'existence de H&Co

            🥰

10 commentaires

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User